Evacuation des gaz brûlés : touche RETOUR 3

Il existe 3 types d'évacuation de gaz brulés :

tirage naturel ventouse
VMC
 

La différence est dans le mode de prise d'air frais et de rejet des gaz brulés (des fumées).


* Le tirage naturel     touche RETOUR 3

 

La chaudière à tirage naturel prend son air dans le local où elle est installée, ce qui implique une grille de prise d'air extérieure dans le local (amenée d'air frais ) et rejette les fumées (naturellement) dans un conduit de fumées classique (boisseau ou conduit rigide ou flexible).

Ensuite le mode de fonctionnement de la chaudière :
il y a des chaudières dite "haut rendement" à basse température et à condensation. La différence est surtout au niveau du rendement de combustion.
te de purge

 

Les chaudières haut rendement transforme environ 90-92 % de l'énergie du gaz en chaleur, les chaudières à condensation permettent des rendements de plus de 100 % car elles vont récupérer en plus de l'énergie dans les fumées qu'elles rejettent. 

Pour atteindre plus de 100 % de rendement , il faut des conditions spéciales , notamment que cette chaudière puisse condenser, et pour condenser il faut absolument un réseau de radiateurs calculés pour les températures de circulation très basse (environ 55-60 ° C par grand froid) , ce qui implique de voir si les radiateurs existants ont une puissance spécifique capable de donner une chaleur convenable avec une température de fluide dite "basse".

terminal vertical

 

Aujourd'hui la majorité des chaudières à condensation qui sont installées fonctionnent à haut rendement (crédit d'impôts oblige...) car le réseau des émetteurs (radiateurs) n'a pas été recalculé. Une étude thermique poussée permet un dimensionnement correct et un fonctionnement optimum.

 

 

Filet Maumon

* La ventouse  touche RETOUR 3   

La chaudière dite ventouse ou étanche est équipée d'un double tube concentrique (l'un dans l'autre) qui débouche soit en façade (ventouse horizontale) soit en toiture (ventouse verticale).

L'utilisation d'une chaudière à ventouse dans les maisons d'habitation connaît une avancée spectaculaire. Beaucoup de foyers optent pour ce nouveau système qui est à la fois écologique et rentable. Son expansion se traduit de par le monde même si c'est dans les pays froids ou qui connaissent des hivers rudes qu'elles sont les plus vendues.

Le principal avantage de son utilisation est qu'elle ne nécessite en aucun cas de raccordement à un conduit de cheminée ou à tout autre appareil pouvant servir à l'évacuation des produits de combustion.

Les gaz sont automatiquement aspirés par une ventouse qui sert de raccord entre le mur et la chaudière pour être évacués vers l'extérieur de la maison via un extracteur.

Grâce à leur étanchéité, ces chaudières aspirent l'air de l'extérieur de la maison pour permettre une combustion parfaite et éviter les reflux. Ainsi, la température et l'air qui circule dans la maison ou le local ne jouent aucun rôle sur la chaudière à ventouse, contrairement au système ancien des cheminées.

Par contre, ce genre de chaudière offre la température désirée dans le local où il peut se trouver. Ces chaudières peuvent même être enfermées dans des placards sans aucune ventilation car ne nécessitant pas de l'air ambiant pour un fonctionnement normal.

Il existe deux types de chaudières à ventouse
ou chaudières étanches
 

- Ventouse basse température
- Ventouse condensation

Il existe aussi 2 types d'évacuation :
- La ventouse verticale
- La ventouse horizontale


La ventouse verticale passe, soit à travers les combles, soit dans un boisseau. Dans les 2 cas, une étancheité est prévu par un solin en plomb prévu à cet effet ou par un zinc réalisé à la dimension du boisseau.

 

Les ventouses horizontales passent au travers du mur pour prendre l'air extérieur et expulsé le gaz brulé via un double tuyau. L'air est introduit par le premier tube pour être évacué par le second.

Grâce à son étancheité, il n'y a aucune communication entre le circuit de combustion et l'air circulant dans la pièce qui reçoit l'installation de l'appareil. Ce type de chaudière ne dépend pas de l''emplacement de celle-ci.

Une chaudière à ventouse peut être utilisé avec n'importe quel combustible. Que votre appareil fonctionne au gaz naturel, au gaz propane, ou encore au fioul, le principe reste toujours le même.

Ventouse

 

Les inconvénients

C'est le fait de ne pas dépasser la longueur prescrite par le fabricant
Actuellement, il existe sur le marché, des chaudières à ventouse qui sont de type traditionnel (basse température), ou à condensation. Grâce à l'avancée des technologies modernes, plusieurs modèle et marques sont visibles sur le marché.


Selon la longueur de tubage, il existe 2 diamètres différents 

60/100 (60 mm pour l'expulsion des gaz brulés et 100 mm pour l'amenée d'air)
80/125 (80 mm pour l'expulsion des gaz brulés et 125 mm pour l'amenée d'air)

Dans le tube extérieur passe l'air frais pour la combustion, dans le tube intérieur passe le rejet des fumées.
Cette technique nécessite un ventilateur qui permet à la fois l'aspiration de l'air frais et son rejet. Ce ventilateur n'existe pas sur les versions tirage naturel.

 

 

Filet Maumon

* VMC (Ventilation Mécanique Controlé) :      touche RETOUR 3

La VMC-gaz permet d'extraire en même temps l'air vicié et les produits de combustion d'une chaudière gaz.
Elle est très souvent installée dans des logements collectifs.
Toutefois, la mise en œuvre d'une VMC - gaz nécessite des bouches d'extraction assurant le surcroît de débit à extraire lorsque la chaudière fonctionne ainsi qu'un dispositif de sécurité
(La chaudière doit être branchée sur une prise électrique qui est relié au coffret électrique par le biais d'un relais interrupteur thermique pour les chaudières classiques ou pressostatiques pour les chaudières à condensation).

EN LOGEMENT COLLECTIF : d'autres dispositifs de sécurité sont à prévoir afin d'éviter un refoulement aux étages supérieurs.

Règlementation 

La sécurité des installations de VMC GAZ induit le fait que les chaudières à gaz raccordées à la VMC doivent s'arrêter de fonctionner en cas d'arrêt de l'extracteur. Elles doivent ainsi répondre à deux exigences de sécurité

 {C}La sécurité individuelle : elle fait partie intégrante de l'appareil, et est mise en place par le constructeur. Elle garantie le risque individuel de refoulement des produits de combustion dans le local où est installé l'appareil. Le dispositif le plus utilisé pour les générateurs classiques (chaudières et chauffe-bains) est le klixon (détecteur thermique). Il met le générateur en sécurité lorsqu'il il y a refoulement des produits de combustion dans le logement. il est placé dans le coupe-tirage, généralement en partie haute.

La sécurité collective : ce dispositif vient en complément de la sécurité individuelle. sa mise en place est liée au risque que peut constituer le tirage naturel. En effet, lorsque l'extracteur (moteur placé dans la colonne montante de l'immeuble) est arrêté suite  à un incident, le risque de remise en marche des générateurs est d'autant plus grand que la hauteur de l'immeuble est importante, et que la différence de température entre l'intérieur et l'extérieur du logement est grande (tirage thermique important).

 

 

Le DSC (dispositif de sécurité collective) comprend les éléments suivants :
* Un détecteur de défaut d'extraction 
* Un système de transmission d'ordre 
* Un organe assurant la mise à l'arrêt de chaque chaudière 
* Un dispositif de signalisation de cet arrêt

 

ATTENTION

La mise en place du DSC est obligatoire pour toutes les installations de VMC gaz postérieures au 31 juillet 1989 (arrêté du 30 mai 1989). Les installations antérieures à cette date doivent être soumises à un test vérifiant l'arrêt des chaudières en cas d'arrêt de l'extracteur. Si le test est négatif, il faut équiper la VMC gaz du DSC.

Depuis le 1° janvier 2011, il est demandé à ce que l'ensemble des bâtiments équipés de chaudières VMC soient installés des DSC.

Il est obligatoire pour le syndic qui gère la copropriété de faire installés ce système. Selon la loi, il est impossible de changer la chaudière d'un client dont l'appartement n'est pas équipé de ce dispositif.

Filet Maumon

 

GDF SUEZ Home Performance Les sociétés Maumon et Maumon & Andrieux et Maumon
ont rejoint le réseau des Professionnels de la rénovation,
GDF SUEZ Home Performance.

Maumon & Maumon Bordeaux

Agence Maumon et Maumon
3bis, rue Lahouneau - 33170 GRADIGNAN
Téléphone 05 56 75 17 64
Agence Andrieux et Maumon
2 bd, Mestrezat - 33312 ARCACHON Cedex

Téléphone 05 57 72 29 77

 
www.maumon.com

 


Actus du Maumon

CREDIT D'IMPOT

Bénéficiez d'un crédît d'impôt de 30 % sur votre chaudière à condensation
En savoir plus...

Vous souhaitez un rendez-vous avec un technicien ? Cliquez-ici